Éolien terrestre

Avec une croissance de plus de 9,6% de sa puissance entre 2017 et 2018, le parc éolien mondial est en plein développement. En France, cette source d’énergie renouvelable représente environ 34,6 TWh de production annuelle, soit 7,2% de la consommation électrique nationale en 2019, et 18 000 emplois. Créatrice de valeur pour les territoires, l’énergie éolienne dispose également d’un fort atout environnemental : elle émet très peu de CO2 sur toute sa chaîne de valeur, avec une moyenne de 12,7 g de CO2 par kWh. En seulement un an, l’énergie utilisée pour sa fabrication et sa construction est compensée par l’énergie produite.

Chiffres clés

 

20 %

part de l’énergie éolienne (terrestre et en mer) dans les nouvelles capacités électriques
raccordées en 2018 dans le Monde

7,2 %

électricité consommée en France en 2019 couverte par l’énergie éolienne

1 829 parcs éoliens

raccordés en France au 31 mars 2019

16 494 MW

Puissance raccordée au 31 décembre 2019

26 000 MW

Objectif haut de la PPE en 2023

18 000 emplois

directs et indirects en 2017

94% à 97%

d'une éolienne est recyclable ou réutilisable

65,45€/MWh

prix moyen de l’énergie éolienne terrestre en France lors des 4 premières périodes
de l’appel d’offre CRE

 

Les enjeux de la filière

  • Poursuivre le développement de l’éolien pour atteindre les objectifs de la PPE
  • Améliorer encore l’intégration des éoliennes aux territoires
  • Renouveler les parcs installés pour optimiser les gisements de vent
  • Parfaire le recyclage des éoliennes pour une filière vertueuse sur tout son cycle de vie

 

 

Les propositions du SER

1

Améliorer encore l’intégration des parcs éoliens aux territoires

  • Pour une meilleure communication entre les parties prenantes, le SER participe à la rédaction d’un guide des bonnes pratiques entre élus, collectivités territoriales, et porteurs de projets éoliens.
  • Un groupe de travail du SER étudie les mesures possibles pour une meilleure répartition géographique des parcs éoliens en métropole.
  • Pour débloquer le potentiel éolien dans les zones industrielles et portuaires, le SER propose d’adapter les règles de distances vis-à-vis des bâtiments à usage professionnel, sur le même modèle que des pays voisins (Belgique, Pays-Bas).
2

Impliquer les citoyens dans l’opportunité que représente le développement de l’éolien

  • Le SER soutient le lancement d’une campagne publique de communication pour donner aux Français les clés de compréhension de l’énergie éolienne et de ses enjeux dans la transition énergétique.
  • Faciliter l’accès au financement participatif et citoyen en appel d’offres afin de permettre encore davantage aux collectivité et aux riverains de s’impliquer dans la réussite des projets éoliens.
3

Poursuivre les efforts environnementaux de la filière sur tout son cycle de vie

  • Le SER a proposé de rendre obligatoire le retrait de l’intégralité du massif de fondation des éoliennes à la fin de l’exploitation, sauf avis contraire d’une étude environnementale ou du propriétaire ou exploitant des terres.
  • Pour prendre en compte l’augmentation de la taille des éoliennes, le SER soutient l’augmentation du montant de la garantie financière de démantèlement.
  • Un groupe de travail inter-filières auquel participe le SER étudie les solutions et synergies possibles concernant le recyclage des composites, afin de passer d’une recyclabilité de la masse de l’éolienne comprise entre 94% à 97% actuellement à 100%.

 

Commission éolien terrestre

Président de commission : Rosaline CORINTHIEN
Engie

Permanent référent du SER

Camille CHARPIAT
Responsable Eolien terrestre

Pôles

  • Pôle Economique
  • Pôle Réglementaire
  • Pôle Exploitation et maintenance

 

 

Evénements à venir