Géothermie

Utilisant l’énergie du sol, la géothermie est une énergie renouvelable performante capable de produire à la fois de l’électricité, de la chaleur, du froid et du frais. Conditionnée à une étude préalable du sous-sol, la géothermie se caractérise par une faible occupation foncière en surface et par une technologie discrète et silencieuse. Elle participe à l’indépendance énergétique de notre pays en se substituant à des énergies fossiles importées et est également essentielle à l’atteinte des objectifs de la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte et des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre que la France s’est fixée.

Chiffres clés

 

351 M€

chiffre d’affaires en 2016

2 340

emplois directs en 2016

162 000 PAC

géothermiques installées

79

opérations en fonctionnement soit 320 000 équivalents logements

240 000 tonnes

Plus de 240 000 tonnes de CO2 évitées par an

18,5 MW

de puissance installée

 

Les enjeux de la filière

  • Lever les freins réglementaires et simplifier les procédures des projets de géothermie de surface soumis au code minier en adaptant le cadre de la Géothermie de Minime Importance (GMI)
  • Développer des réseaux de froid géothermique en soutenant la production de froid renouvelable
  • Accompagner la filière géothermie en milieu discontinu (technologie EGS – système géothermal activé et soutenir la géothermie profonde en développant une filière française d’extraction de lithium à partir des eaux géothermales

 

 

Les propositions du SER

1

Mener à son terme une campagne nationale d’exploration des aquifères profonds peu connus et accélérer les travaux relatifs à l’extension de la garantie SAF

Pour dynamiser la filière, le SER propose que les pouvoirs publics se mobilisent en accompagnant une stratégie d’exploration, géographiquement ciblée en fonction des débouchés potentiels, de nouveaux aquifères profonds avec pour objectif le développement de nouveaux projets. Ce programme d’envergure, incluant des investigations géophysiques dans les zones à potentiel (ressources & débouchés) doit permettre d’accroître la connaissance de ces aquifères profonds, et de valoriser des ressources encore trop peu exploitées. Des forages d’exploration associés à des projets industriels pourront être soumis à des procédures d’appels d’offres. Le dispositif existant devra être étendu afin de couvrir une part plus importante du risque géologique. Le SER pilote un groupe de travail qui a transmis une note aux pouvoirs publics pour solliciter l’accompagnement de campagnes exploratoires des aquifères profonds, géographiquement ciblée en fonction des débouchés. Bien que cette mesure ait été reprise dans le projet de PPE, il s’agira de s’assurer qu’elle soit menée à son terme en collaboration avec les travaux de l’ADEME sur les aménagements du fonds de garanties SAF.

2

Mettre en place au moins un animateur spécialiste de la géothermie par région administrative et mettre en place des animateurs chaleur/froid renouvelable à une maille inférieure

L’objectif est de disposer d’un animateur formé par région. Ce dernier contribuera à la promotion de la filière. Il aura un rôle de relais de formation et d’information tant pour les particuliers que pour les institutionnels publics ou privés. Cette mesure est simple et peu coûteuse à mettre en place.

3

Fixer une part obligatoire d’énergie renouvelable dans la règlementation thermique des bâtiments neufs dans le secteur collectif/tertiaire et passer d’un label règlementaire à une règlementation thermique ambitieuse

Actuellement, les maisons individuelles neuves ont une part obligatoire d’énergie renouvelable pour respecter la réglementation thermique des bâtiments neufs. Il est nécessaire pour le développement des énergies renouvelables et, en particulier, des PAC géothermiques que le même principe se développe pour les secteurs résidentiel, collectif et tertiaire.

Une nouvelle réglementation thermique ambitieuse doit être mise en place afin de dépasser les performances de la RT2012. C’est un réel besoin pour le développement des filières d’énergies renouvelables et, en particulier, pour la filière PAC.

 

Commission géothermie

Présidente de commission : Michèle CYNA
BURGEAP

Permanent référent du SER

Robin APOLIT
Responsable Géothermie et chargé de mission gaz renouvelables

 

 

Evénement à venir